Au potager, c’est Venise

Sortons les gondoles !

LTAJ-InondationAuPotager

Quand, en 2012, j’ai pu choisir un nouvel emplacement pour mon potager, le critère primordiale était l’ensoleillement. Mon ancien potager souffrait d’un manque de lumière, les rayons du soleil ne dépassaient les grands arbres qu’à partir de midi. Le nouveau potager, lui, devait pleinement profiter des bienfaits de notre astre. Peu m’importait que son emplacement se trouvait dans une légère cuvette qu’on n’avait que vaguement nivelée.  Lire la suite