En attendant le printemps…

…je m’essaye aux tressages

L’avant-goût de printemps des dernières semaines a fait naître chez moi une folle envie de tressages. La nudité du jardin de fin d’hiver accentuait un manque de structure, réelle ou imaginé, que je m’empressais de combler avec tonnelles, tipis et autres supports pour mes plantes. Lire la suite

Mon petit jardin d’intérieur

Début février, un froid maussade, des flocons par ci, de la glace par là, et l’hiver commence à sembler interminable. A part quelques heures passées à feuilleter les catalogues de graines et de plantes, côté jardinage c’est aussi la Bérézina. Mon désœuvrement est tel que je me surprends à épousseter une à une les feuilles de mes plantes d’intérieur. Lire la suite

Avalanches de roses

Rosier liane ‘Seagull’

Mon histoire d’amour avec les roses a commencé par un refus catégorique : je n’aime pas les roses, avais-je statué en pensant aux fleurs raides et sans odeur, de couleur criarde et d’allure artificielle, que mon père apportait régulièrement à ma mère. Mais ça, c’était avant d’avoir mon propre jardin et de découvrir le monde des vraies roses ! Lire la suite

La nouvelle plate-bande

Après un mois d’absence en août, une belle surprise m’attendait à la maison : les rudbeckias que j’avais quittés à l’état de boutons serrés avaient éclos en merveilleuses marguerites couleur lie-de-vin. Ils étaient devenues les stars de la première saison de ma nouvelle plate-bande. Quel beau spectacle pour une annuelle que j’essayerai certainement de faire revenir l’année
prochaine ! Lire la suite

Un grand bouquet de roses

Razzia au jardin blanc

Les roses au jardin blanc ont été une déception cette année : la faute incombe en grande partie à la jardinière mais aussi au manque d’eau depuis deux mois. Les efforts d’arrosage ayant été concentrés sur le potager, les plantes n’ont pas pu donner le meilleur d’elles-mêmes. En décidant de les tailler radicalement j’espère me procurer une floraison tardive, et récolte en même temps un gros bouquet de roses. Lire la suite

Bon débarras…

Tout doit disparaître !

ltaj-platebandeenfevrier

Au premier rayon de soleil, le moment est venu de faire un petit tour d’inspection au jardin. La tendance de laisser les vivaces en place pendant l’hiver nous donne des plates-bandes bien remplies. Mais à la vue de tout ce qui reste sur pied, une légère panique s’empare du jardinier : tout doit disparaître et vite, car au sol la nouvelle végétation se déploie déjà ! Lire la suite

L’envol des pois de senteur

LTAJ-TipiDePoisDeSenteur

Au beau milieu du mois de janvier, on peut se projeter vers l’été à venir en semant les premiers pois de senteur. Feuilleter les catalogues de graines figure parmi les rares plaisirs du jardinier en hiver. De belles photos présentent des masses de fleurs et l’immense choix de couleurs. Et, surtout si l’on a déjà cultivé des pois de senteur, les descriptions des parfums aiguisent le désir du jardinier en manque. Lire la suite

Éloge des chatons

LTAJ-SauleMarsault

Au printemps 2012, lors d’une visite chez mon père en Allemagne, je découvris dans un coin de la terrasse un bouquet de rameaux de saule oublié. Il devait se trouver là depuis un moment, car les branches avaient fait des racines dans l’eau ! Comme nous étions nouvellement propriétaires d’un terrain humide, nous embarquions les rameaux avec nous et les plantions un par un dans l’espoir de voir pousser une belle saulaie.   Lire la suite

Pour sortir de l’hiver, semez…

Pois de senteur, semés en janvier
Pois de senteur, semés en janvier

Saleté d’hiver ! Une bronchite carabinée m’avait mise « hors-service » au jardin pendant quelque temps. Le moment était bien « choisi » car suite à une petite vaguelette de froid les forces vitales étaient au plus bas dans le monde végétal et animal.
Mais avec le retour de jours ensoleillés, la sève monte, les forces reviennent et l’envie de jardiner devient irrésistible. Et puis on peut commencer par semer à l’intérieur bien au chaud et à l’abris du vent toujours glacial. Lire la suite

Bouquet d’hiver

Trop tôt, les messagers du renouveau ?

LTAJ-HelleboreFetideSousNeige

En faisant une petite ronde au jardin à la mi-janvier 2016, on pouvait constater l’incroyable avance de la nature sur le calendrier. La douceur prolongée depuis l’automne semblait avoir fait croire aux plantes qu’il n’y aurait pas d’hiver cette année. Même le petit froid et les quelques flocons de neige n’ont rien changé aux agitations printanières dans les plate-bandes.

Lire la suite