Des perles sur le toit…

…et autres petites merveilles

Floraison de "perles" sur mousse de toitAprès l’article pratique de la semaine dernière, voici un peu de poésie au creux de l’hiver. Les fleurs au jardin sont rares à ce moment de l’année, mais un matin, en regardant par ma fenêtre de toit, je vois cette curieuse floraison de « perles de mousse » sur les tuiles. 

Autre surprise : au printemps dernier j’ai acheté un Iris ‘Katharine Hodgkin’ à la très bonne pépinière percheronne Ellebore. Après m’être régalée de sa floraison bleu-ciel près de la maison, je l’avais planté en terre puis déplacé au cours de l’été (je suis gravement atteinte de « bougite de plantes »).
Récemment, en déplorant l’état de quelques graminées, mon regard était attiré par une couleur étonnante, me faisant tout de suite soupçonner un de mes garçons d’avoir jeté un papier-bonbon. Caché sous la paille et l’herbe sèche, l’iris un peu ébouriffé est magnifique !

Iris 'Katharine Hodgkin'

Peut-être que si je me retiens de changer ‘Katharine’ encore de place, va-t-elle se multiplier et finir par me tisser un petit tapis bleu délavé ?

(Quelques jours après ce post, je tombe sur ‘Katharine’ dans un vieux Garden’s Illustrated’  – très beau magazine de jardinage anglais – de février 2011, et apprends qu’elle ne refleurira pas bien au soleil, où je l’avais pourtant plantée. Il lui faudrait de la lumière au printemps et de l’ombre en été, sous des arbustes caducs, par exemple. C’est donc reparti pour un petit tour…

 

LTAJbulbes_jonquilles_octobreA l’intérieur, j’observe l’approche du printemps grâce à quelques bulbes de jonquilles qu’une amie avait sauvés du dé-sèchement prématuré chez le grand marchand de meubles suédois ! Sur l’étiquette, à part les

LTAJbulbes_jonquilles_janvier (2)quatre lettres de la LTAJbulbes_jonquilles_fevrier (2)marque, il n’y avait que Narcissus comme indication. Après consultation d’un catalogue de bulbes, et d’après moi, il pourrait s’agir de Narcissus ‘Abba‘, (ça ne s’invente pas !).

Le contenant des bulbes est un petit abreuvoir à lapin en ciment que j’ai trouvé en vide-greniers. En octobre, j’ai simplement placé les bulbes sur un lit de terreau en veillant à ce que ce dernier reste toujours humide. La lente pousse des feuilles s’est amorcée et a pris de la vitesse avec les jours qui rallongent. Promesse de beaux-jours en mini bac !
Une fois la floraison terminée, il faudra planter les jonquilles au jardin afin qu’elles puissent refaire leurs réserves.

 

2 réflexions sur “Des perles sur le toit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s