Trop de… temps II : la recette du Hermann

ltaj-gateauhermannSi, la semaine dernière, vous vous êtes lancés dans l’aventure de la fermentation avec Hermann, votre frigo abrite désormais une drôle de pâte pétillante et alcoolisée. Au dixième jour de l’expérience, le suspense, devenu presque insoutenable, touchera à sa fin. Vous allez enfin pouvoir faire votre premier gâteau Hermann !

Ma recherche initiale pour la recette du Hermann date déjà de quelques années et j’en garde de vagues indications griffonnées sur un bout de papier gras et froissé. En préparant cet article, j’ai voulu vérifier l’exactitude de la recette et je suis tombée sur d’autres informations et variantes.ltaj-recettehermann

Les pâtes fermentées sont connues depuis l’antiquité au moins, mais l’origine de Hermann est inconnue et son nom se laisse seulement retracer jusqu’aux années soixante-dix dans les pays germanophones. Aux Etats-Unis, il existe une pâte comparable sous le nom de « Amish friendship bread » apportée par les Amish aux nécessiteux. Hermann s’appelle aussi « pain de bonheur » ou « pain du Vatican » d’ou il serait parti selon une autre source. Tout cela reste assez incertain.
Traditionnellement, il se passait avec une lettre d’explications créant un phénomène de chaîne et, en très peu de temps, un ras le bol littéral : impossible de refourguer le trop de Hermann tous les dix jours.

Ma solution à ce problème consiste a utiliser toute la pâte et de recommencer à zéro quand ça me chante. Cela enlève évidemment le joli côté partage de l’abondance d’une pâte sans fin, mais il y a aussi une raison gustative : j’ai constaté que le goût de Hermann est le plus authentique et identique à mon souvenir d’enfance avec la première fermentation.

ltaj-ingredientsgateauhermannDans toutes les recettes que je viens de trouver sur la toile, Hermann est nourri une deuxième fois avec une tasse de farine, une tasse de lait et une demi-tasse de sucre au dixième jour juste avant de le préparer. Ce qui vous laisse en possession de quatre tasses de pâte. Vous êtes sensé en garder une pour vous, deux pour le gâteau et donner la dernière autour de vous.
Mais sur mon petit papier, ce dernier « repas » de Hermann n’était pas noté. On se trouvait donc avec une tasse à garder et deux pour la recette. A vous de voir si vous voulez lancer une chaîne, auquel cas il faudra nourrir Hermann, ou juste produire un gâteau tous les dix jours. Vous pouvez également congeler la pâte et la réveiller plus tard.ltaj-patehermann

Pour le gâteau, il vous faut :

  • 2 tasses de pâte fermentée
  • 2 ou 3 œufs
  • 1/2 à 1 tasse de sucre
  • 1 bonne pincée de sel
  • 2 tasses de farine
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1/2 tasse d’huile végétale neutre ou de beurre fondu
  • 1/2 à 1 tasse de noisettes concassées ou en poudre
  • 1 tasse de raisins secs
  • 1 c.à c. de cannelle

ltaj-patehermanndansmoulePréchauffez le four à 180°C, thermostat 6. Mélangez tous les ingrédients à l’aide d’une cuillère en bois (partout j’ai retrouvé l’information que Hermann n’aime pas le métal, mais l’utilisation de ma tasse-mesure ne l’a pas gêné). Beurrez et farinez votre moule à cake, versez-y la pâte et faites-la cuire pendant 45 à 60 minutes.
Attendez un quart d’heure avant de démouler, puis dégustez !

ltaj-partgateauhermannVous remarquerez un léger flou dans la recette, plus ou moins de sucre ou d’œufs, huile ou beurre, même les raisins et noisettes sont optionnels.
Si vous avez la fibre expérimentale, ne boudez pas votre plaisir. Hermann semble être infiniment accommodant et souple !

P.S. : Dans les recettes trouvées récemment, Hermann est à chaque fois nourri avec une pleine tasse de sucre. Cela me semble trop, mais influe peut-être sur la fermentation. Là encore, expérimentez !

P.P.S. : Si vous gardez une tasse pour recommencer le cycle, il faut laisser la pâte se reposer le premier jour dans un endroit frais, puis la mettre au frigo et suivre les indications de la semaine dernière (…faites pousser un gâteau).

 

 

 

Une réflexion sur “Trop de… temps II : la recette du Hermann

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s