Trop d’…artichauts

Risotto d’artichautLTAJ-ArtichautsViolets

Malgré l’entrée en été météorologique depuis hier, le temps reste désespérément automnal en ce début juin. Au potager, c’est Venise, les fraises pourrissent, les tomates ont froid et les salades se font dévorer par les limaces. Seuls mes artichauts gardent la tête haute sous le déluge.
C’est le moment parfait pour un bon petit risotto qui réchauffera l’atmosphère frisquette !

LTAJ-ArtichautsAuJardinL’artichaut, bien que vivace, se cultive en bisannuel ou trisannuel. Chaque printemps, on prélève quelques œilletons du pied mère et les replante ailleurs, dans une terre riche et à l’abri de l’humidité stagnante de l’hiver. Outre l’humidité, l’artichaut craint le gel. Après quelques échecs avec la couverture de feuilles séchées ou de paille qui menait au pourrissement des plantes, je butte maintenant les pieds avec du compost mur sur environ vingt centimètres et les couvre d’un voile d’hivernage en cas de gel annoncé. Par temps clément, il vaut mieux retirer cette protection afin de laisser l’air circuler.
L’autre ennemi de l’artichaut est le puceron noir. Sa présence est liée à son « élevage » par les fourmis. La lutte la plus efficace consiste à disposer des petites boîtes d’anti-fourmis, certes pas bio, mais le produit ne rentre pas en contact avec la terre. Une fois les pucerons enlevés mécaniquement ou par pulvérisation de savon noir dilué dans de l’eau, ils ne reviennent pas tant que les fourmis ne réapparaissent pas.
LTAJ-Artichaut
Sur ma planche d’artichauts, je me suis légèrement laissée envahir par les œilletons non replantés, ce qui, à mon avis, m’a procuré une abondante récolte d’artichauts de taille moyenne. La bonne façon de faire aurait été d’œilletonner chaque pied en ne laissant que trois belles pousses et de renouveler la plantation au bout de trois ans en la changeant de place. En attendant le courage nécessaire pour un tel déménagement, on s’est régalé avec nos petits artichauts !

Pour un risotto pour quatre à six personnes, il vous faut :

  • 2 citrons
  • 10 petits artichauts
  • 1,5 l de bouillon de poule (maison, si possible !)
  • 1 feuille de laurier
  • 2 c.à s. de beurre
  • 1 oignon haché finement
  • 1 gousse d’ail hachée finement
  • 400 g de riz pour risotto
  • 250 ml de vin blanc sec
  • 2 c.à c. de thym frais haché
  • 2 à 3 c.à s. de mascarpone ou de crème fraîche
  • parmesan

Commencez par zester un citron, coupez ensuite les citrons en deux et pressez-les. Prélevez 1 cuillère à soupe de jus et mettez le de côté. Ajoutez le jus restant et les citrons pressés dans un grand bol d’eau froide.LTAJ-ArtichautsDansEauCitronnee
Effeuillez les artichauts jusqu’aux premières feuilles vertes claires, coupez la base dure et le tiers supérieur des feuilles, coupez les artichauts en quartiers et plongez-les immédiatement dans l’eau citronnée.LTAJ-EpluchuresDArtichautsMettez à bouillir le bouillon de poule avec la feuille de laurier et gardez le frémissant sur un petit feu.
Dans une grande cocotte, faites revenir le beurre et l’huile, ajoutez l’oignon, l’ail et une prise de sel et laissez cuire en remuant pendant six minutes. Égouttez les artichauts et ajoutez-les dans la cocotte. Faites-les cuire jusqu’à ce qu’ils commencent à ramollir, environ douze minutes. Ajoutez le riz, mélangez et laissez-le devenir transparent pendant une minute ou deux. Ajoutez le vin blanc, remuez jusqu’à l’évaporation du liquide et procédez de la même manière avec le bouillon : ajoutez une louche de bouillon à la fois, remuez et attendez que le liquide soit presque évaporé avant d’en rajouter.
Après environ vingt à vingt-cinq minutes de cuisson, le riz doit être moelleux tout en restant légèrement ferme au centre.

Arrêtez le feu, ajoutez le thym, le mascarpone, le jus et le zeste de citron, salez et poivrez à votre goût. Servez aussitôt en décorant avec du thym et du zeste. La recette d’origine* ne prévoit pas de parmesan, mais chez nous, un risotto sans n’est pas envisageable !

LTAJ-RisottoDArtichauts

*La recette provient d’un vieux numéro du magazine « Martha Stewart Living ».

Une réflexion sur “Trop d’…artichauts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s