Au potager, c’est Venise

Sortons les gondoles !

LTAJ-InondationAuPotager

Quand, en 2012, j’ai pu choisir un nouvel emplacement pour mon potager, le critère primordiale était l’ensoleillement. Mon ancien potager souffrait d’un manque de lumière, les rayons du soleil ne dépassaient les grands arbres qu’à partir de midi. Le nouveau potager, lui, devait pleinement profiter des bienfaits de notre astre. Peu m’importait que son emplacement se trouvait dans une légère cuvette qu’on n’avait que vaguement nivelée.  Lire la suite

Tous aux abris ?

Que faire des légumes qui restent au jardin ? LTAJ-CeleriRaveAuJardin

Ces dernières années, nous avons connu des hivers assez doux dans le Perche, et après les multiples records de températures en 2015, on peut se demander si certains légumes ne pourraient pas passer Noël dehors. On viendrait se servir le moment venu et n’aurait pas de logement à fournir aux carottes, betteraves et autres racines goûtues. Lire la suite

Trop de …persil

Les pâtes à la turque ou « Pâtaturques »LTAJ-Pataturques

Régulièrement, mon amie d’enfance vient nous rendre visite dans le Perche avec sa famille. En plus de nos souvenirs des années soixante-dix en Allemagne de l’Ouest, nous partageons, à cette occasion, nos recettes de cuisine. Les « Türkische Nudeln à la Silke » ont immédiatement été adoptées par mes hommes et sont devenues les « pâtes à la turque », puis les « pâtaturques ». Lire la suite

Prenez-en, de la graine !

LTAJ-Graines

C’est la fin des récoltes. Autour de moi, presque tous les champs ont été moissonnés et les grainiers sont pleins à craquer. L’agriculture a commencé avec ces simples gestes : prendre, garder et semer les graines de l’année d’avant. C’était facile, intuitif et gratuit. Et ça l’est toujours, au moins pour le jardinier amateur…! Lire la suite

Partir en vacances…

LTAJ-Soleil

Quel déchirement pour le jardinier !

Je ne suis pas une femme libre. J’ai un mari, trois garçons d’âges divers (de huit à treize ans), deux chats et, surtout, un jardin de grande taille. Et en été, les désirs et besoins des uns et des autres sont encore plus difficiles à conjuguer que le restant de l’année. Certes, tout ce monde rêve de soleil, de chaleur et d’eau, mais les enfants et le mari souhaitent, de surcroît, partir, changer d’air et de paysage. Mon jardin, lui, demande « juste » que je m’occupe de lui et il m’offre en échange tous les bons fruits et légumes que j’ai plantés et semés avec tant d’attention. Comment arriver à partir alors ? Lire la suite

Ménage de printemps

Place nette pour pousses fraîches !

Nouvelles pousses de Sedum et Allium

En bons jardiniers bio, nous nous sommes tous abstenus de nettoyer nos plates-bandes à l’automne en gardant les squelettes et débris des plantes fanées.
Les feuilles et tiges mortes des vivaces laissées en place ne témoignent pas de fainéantise ou de négligence, mais du souci pour l’écosystème. Elles fournissent de la nourriture aux oiseaux, des abris pour toute sorte de petites bêtes et de l’isolation contre le froid pour les plantes.
Mais avec la sortie des nouvelles pousses, il est temps d’agir et de couper les tiges, d’enlever les feuilles, bref, de faire « prop-net » comme disent les gens d’ici en roulant le « r ». Lire la suite