Partir en vacances…

LTAJ-Soleil

Quel déchirement pour le jardinier !

Je ne suis pas une femme libre. J’ai un mari, trois garçons d’âges divers (de huit à treize ans), deux chats et, surtout, un jardin de grande taille. Et en été, les désirs et besoins des uns et des autres sont encore plus difficiles à conjuguer que le restant de l’année. Certes, tout ce monde rêve de soleil, de chaleur et d’eau, mais les enfants et le mari souhaitent, de surcroît, partir, changer d’air et de paysage. Mon jardin, lui, demande « juste » que je m’occupe de lui et il m’offre en échange tous les bons fruits et légumes que j’ai plantés et semés avec tant d’attention. Comment arriver à partir alors ?

LTAJ-EnfantsPlageAu dix-neuvième siècle et dans certains milieux favorisés, les hommes envoyaient femmes et enfants au bord de mer pendant qu’ils continuaient à travailler en ville, en les rejoignant un weekend par-ci par-là. Au vingt-et-unième siècle, c’est moi qui envoie mon mari et les gars à la mer pendant que j’effectue les dernières tâches urgentes au jardin avant de les retrouver. Tiraillée entre l’envie de passer du bon temps avec ma famille et le devoir d’intendance au potager et dans les plates-bandes, je négocie durement. Il est très difficile d’abandonner une œuvre mise en place pendant des mois et qui dépend à ce point de nos soins continuels. C’est maintenant que l’on récolte littéralement les fruits de tous ce travail ! Et si on ne persévère pas avec l’arrosage, la source des produits du jardin sera vite asséchée, surtout en ce mois de juillet déjà exceptionnellement sec !

LTAJ-ArrosoirMes deux grandes copines partent en même temps que moi cette année. D’habitude, on passe les unes chez les autres pour arroser et récolter au passage. Heureusement que mes voisins sont très serviables. Et avec un peu de chance, ils n’auront pas planté de courgettes chez eux, sinon, gare aux monstres à notre retour.
Car, hormis le sempiternel apport d’eau, il faut aussi sauver tout ces légumes qui poussent à vu d’œil. Ail, échalotes, oignons, haricots verts, pommes de terre nouvelles, choux-raves et betteraves sont prêts à être récoltés et mangés ou transformés pour nos futurs repas. Le sentiment de liberté des semis au printemps à laissé place à l’asservissement de la cueillette quotidienne !

L'ail, prêt-à-récolter
L’ail, prêt-à-récolter

 

Betteraves 'Noires d'Egypte'
Betteraves ‘Noires d’Egypte’

 

Haricots verts 'Castandel'
Haricots verts ‘Castandel’

 

Chou-rave 'Blaro'
Chou-rave ‘Blaro’

Une fois les légumes récoltés, le champ de bataille migre en cuisine. Les modes de conservation sont multiples et plus ou moins spécifiques pour chaque légume. Il faut laver, brosser, tailler, éplucher, blanchir, ne pas blanchir… On n’est vraiment pas prêt de partir en vacances face à cette abondance !
Arrive le moment où même le plus assidu des jardiniers n’en peut plus de toutes ces corvées et se résigne à faire ses valises. Juste avant de partir, je ne peux pas m’empêcher de faire un dernier tour de récolte que j’emporte avec moi. Qui sait, si les voisins, les oiseaux, les copines et la sécheresse auront laissé quelque chose à glaner à mon retour !

LTAJ-PommesDeTerre

P.S.: Je pars réellement en vacances pendant un petit moment. Lâcher prise n’est pas facile mais indispensable pour revenir plein d’entrain et d’idées pour l’aventure sans fin qu’est le jardin !

 

 

 

5 réflexions sur “Partir en vacances…

      1. Ah ah, en effet en Écosse les températures sont fraîches mais ils n’y a pas de problème d’arrosage, c’est vert, luxuriant, magnifique et sauvage!! Si tu as besoin je peux passer assurer l’arrosage du plus fragile.
        Dis moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s