Trop envie de vert…

La soupe de sèveLTAJ-SoupeDeFanes

Levez la main si vous n’en pouvez plus de manger des racines ! Le respect des saisons et les scrupules à jeter des produits que l’on a pris tant de soin à faire pousser et à entreposer en cave sont responsables d’une certaine monotonie dans nos assiettes. L’autarcie légumière me laisse le choix entre carottes, panais et betteraves en ce milieu d’avril et, de surcroît, ce sont maintenant les radis qui poussent le mieux sous leur châssis !LTAJ-Radis

Alors que la sève monte partout autour de moi, je ne veux plus manger ce qui a poussé sous terre et a passé tout l’hiver dans le noir !
L’envie de vert, de sève, de chlorophylle, est souvent assimilée à un besoin purgatif ! C’est que l’on prête des vertus dépuratives aux jus qui coulent fraîchement dans les jeunes feuilles. Tout en étant dubitative quant à la nécessité de devoir se purger aux changements de saison, je ressens néanmoins cette forte attirance des jeunes pousses.
C’est là où mes radis allient le meilleur des deux mondes : racines croquantes et feuilles succulentes en même temps !LTAJ-OrtiesLa cueillette de la verdure fait partie intégrante des plaisirs de la soupe de sève. C’est le meilleur moment pour cueillir les jeunes orties et on a la satisfaction de manger des herbes sauvages en prime.
L’ortie est souvent conseillée dans les cures de détox du printemps, mais n’en abusez pas pour autant, sa teneur en nitrate est souvent élevée !
LTAJ-Oseille
Pour l’oseille, il vaut mieux s’en tenir aux variétés cultivées car celle des prés est vraiment trop acide.LTAJ-AlliumFistulosumEn guise de ciboulette, j’aime utiliser l’Allium fistulosum qui donne le même goût, est très décoratif au jardin et se plaît dans ma terre lourde.

Pour ma recette, le gros de la matière verte provient des fanes de radis, mais elle peut facilement être modifiée en soupe d’ortie ou d’oseille. A vous d’expérimenter avec les proportions des aromates !LTAJ-JeunesFeuillesAromates

Pour quatre personnes en entrée (ou deux « en résistance ») il vous faut :

  • 1 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 2 c.a s. de beurre ou de l’huile d’olive
  • 2 pommes de terre
  • environ 200 g de fanes et de feuilles en mélange : ortie, oseille, persil, ciboulette, laitue, fanes de radis, en privilégiant ces dernières
  • sel, poivre
  • 1 cube de bouillon de légumes
  • 500 ml d’eau

Hachez finement l’oignon et l’ail et faites-les revenir dans le beurre ou l’huile pendant quelques minutes. Ajoutez les pommes de terre coupées en morceaux, les fanes et feuilles grossièrement hachées, l’eau et le cube de bouillon. Laissez mijoter pendant une quinzaine de minutes, les pommes de terre doivent être cuites. Mixez très finement à la fin de cuisson, ajustez l’assaisonnement et parsemez de persil frais.
Cette soupe est très veloutée sans crème mais, détox ou pas, une goutte ou deux ne feront pas de mal…

LTAJ-SoupeDeFeuillesEtFanes

*La recette est librement adaptée du « Velouté aux aromates » du livre Thermomix « Les soupes en quatre saisons ».

 

3 réflexions sur “Trop envie de vert…

  1. Liebe Heike, ich versuche es jetzt einfach noch mal. Die Suppe vom April sieht so gut aus, aber über Gemüse, Karotten und eine Prise Salz geht mein Französisch nicht hinaus. Vielleicht am Telefon mal in Deutsch. Ansonsten ist da Bild wunderschön und sehr appetitlich. Liebe Grüße Eva

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s